Archive pour octobre 2013

Joli coup de l’équipe 2

201302181325_w350 Samedi 19 Octobre à Lanta, le Lauragais FC 2 bat Girou 3 sur le score de 2-0


Martin – Marin (puis Gnieto) Marquet (cap.) Assemat – Poles Niggli Jonquet Faure

Tagliapétra – Larroche (puis Hilton) Plénacoste (puis Larroque).

Après 4 journées, bilan inhabituel pour l’équipe réserve du Lauragais FC : Elle est première de sa poule de promotion première. La « faute » à un début de saison réussi, avec 3 victoires et un match nul. Et la 3ème victoire a eu lieu samedi soir sur le terrain du Boulet, contre une équipe réserve du Girou elle aussi invaincue avant le match.

Le démarrage est compliqué, entre deux équipes solides, mais qui ont du mal à combiner en milieu de terrain. Ca se rend coup pour coup, mais pas de franches occasions de but. Jusqu’à la 35ème minute, où, suite à un bon travail de Sylvain Niggli dans la surface, le défenseur adverse commet une faute immédiatement sifflée par l’arbitre. Pénalty, et c’est le revenant Damien Tagliapétra qui ne laisse à personne d’autre que lui le soin de le transformer. 1-0, pas illogique vu la possession et l’occupation du terrain des ciels et blanc (qui sont d’ailleurs en rouge pour l’occasion). Les dernières dix minutes du 1er acte seront mieux maîtrisées par les Lauragais, et c’est sur le plus petit des avantages que les joueurs de Bombail et Orrit se rendent au vestiaire pour la mi-temps.

L’entame de seconde période est très similaire à la première, avec beaucoup d’engagement, mais peu de séquences de construction. Et à ce petit jeu, c’est les locaux qui tirent le mieux leur épingle du jeu, avec une belle volonté et beaucoup de sérieux. Et très vite, à la suite d’un coup franc mal renvoyé par les joueurs du Girou, c’est une nouvelle fois Tagliapétra qui reprend victorieusement le ballon pour doubler la mise. A partir de là, plus grand chose à se mettre sous la dent pour les quelques spectateurs. Beaucoup de fautes et de discussions avec l’arbitre allaient complètement anesthésier la partie. On en restera donc là pour ce dernier match du mois d’Octobre, avec une nouvelle victoire et 14 points au compteur pour cette équipe réserve. Souhaitons lui de rester le plus longtemps possible sur cette dynamique !

Dimanche a également eu lieu le match de l’équipe 3 face à Miremont sur le terrain de Sainte Foy d’Aigrefeuille. Une prestation un peu brouillonne, mais toutefois intéressante (avec notamment un Benoît Cesses très en verve), qui allait accoucher d’un match nul 2-2, avec un scénario cruel. En effet, c’est à la dernière minute des arrêts de jeu que les visiteurs ont égalisé. Encore un petit effort, et la première victoire arrivera bientôt pour cette équipe.

Pas de commentaire

« Que sont-ils devenus? » Sébastien Laurens, dit « Peps »

Sébastien, la force tranquille !

Sébastien, qui coule des jours paisibles!

1) Sébastien, parle-nous un peu de ton parcours footballistique

J’ai commencé tout petit à Escalquens, où j’ai fait tout mon apprentissage. Puis, suite à la fusion avec Labège, j’ai rejoint le club de Cugnaux, pour jouer au sein de l’équipe 3. Après une seule année là-bas, Jean-Claude Couailles m’a contacté pour rejoindre le club de Sainte Foy d’Aigrefeuille. Son discours ambitieux m’a plu. Nous avons réalisé deux montées consécutives, de promotion première à Excellence. Pour raisons professionnelles, j’ai « migré » vers Lille quelques années, où j’ai tout de même poursuivi le football. A mon retour, le club était redescendu en 1ère série. Nous avons réussi à monter une deuxième fois en Excellence, et après plusieurs saisons et une fusion avec le club du Bourg-Lanta, nous avons réussi à atteindre la Promotion Ligue.

2) Quand on te parle football, quels souvenirs te reviennent immédiatement en tête?

Le premier, c’est l’année 1998, lorsque l’on fait le doublé montée en Excellence/coupe du district.

Il y avait également l’équipe 2 qui a remportée la coupe des réserves, ce qui fait que cela a été une très belle fête. Toutes les années de montée ont plus généralement été d’excellents moments, avec en particulier l’année de l’accession en PL, où nous ne sommes pas forcément les plus forts, mais où nous montrons une grosse volonté et une grosse solidarité. Nous avons beaucoup gagné par la plus petite des marges, avec des buts « à l’arrache » de Damien Tagliapétra. Des matches qu’on est allé chercher avec les tripes, comme dirait Jean-Marc Gardiès

3) Tu as fait une année en tant que coach de l’équipe réserve de l’USSFA. Comment cela s’est passé?

Nous avions une super équipe, avec beaucoup d’éléments qui pouvaient sans problème jouer avec l’équipe fanion, et des jeunes qui ont vite adhérés au discours. La saison s’est idéalement passée, avec une seule défaite, une quinzaine de victoires et quelques matches nuls. La conclusion a été la victoire en coupe des réserves contre nos rivaux de Fonsegrives, avec un scénario incroyable, pour finir au tir au but et un pénalty de Laurent « Stom » Authier. Que de bons souvenirs!

4) Comment as tu vécu la transition entre l’USSFA et la fusion avec le club du Bourg-Lanta?

J’étais peut être le plus réticent à l’époque, mais ça a au final été une idée géniale. Au bout de quelques mois, tout le monde s’était mélangé, les soirées entre joueurs se multipliaient. Les fous rires et les délires se sont très rapidement installés, on a eu vite l’impression que le Lauragais FC avait toujours existé! Donc vraiment, une fusion extraordinaire. Ça se chambre de temps en temps sur les couleurs d’époque des deux clubs, mais vraiment, je le dis encore une fois, c’est top.

5) Tu as quitté le Lauragais FC depuis maintenant deux saisons. Est-ce que tu continues toujours le foot?

J’avais décidé d’arrêter, mais j’ai finalement décidé de continuer en championnat « corpo » au sein de l’équipe de Latécoère. Je poursuis donc pour m’entretenir et ne pas trop prendre de « bedaine », avec au milieu de tout ça quelques parties de golf.

6) Es-tu toujours en contact avec des joueurs du LFC?

Oui oui, toujours. Je vois peut être plus régulièrement Vincent « Chiche » Jonquet, Gilles Orrit (coach adjoint de l’équipe réserve), mais j’ai souvent des nouvelles de la plupart des joueurs (et d’anciens joueurs) du club. J’essaye d’aller voir des matches au Boulet, pour partager un bon moment (et quelques bières…) avec les copains.

 

 

Pas de commentaire

La douche froide

Samedi soir à Lanta, Lescure d’Albigeois bat le Lauragais FC 2-0 (mi-temps 1-0)

Gardies – Poles (puis Trogant 60ème) Laumon Murat (puis Ressejeac 25ème) Assemat (puis Jacomis 46ème) Garcia Quittot Nicolas (cap) Lotfi Jousse Boineau.

Le constat est clair à l’issu de cette première réception de la saison : l’équipe n’est pas du tout dans le coup et le bilan comptable est déjà alarmant. Dès les premières minutes, une équipe visiteuse « remontée comme une pendule » agresse les lauragais dans le bons sens du terme : engagement, vitesse, qualité de jeu, tout y est ! Le but marqué dès la 3ème minute aurait pu déjà être marqué encore plus tôt ! Sans un Jean-Marc Gardies une nouvelle fois inpeccable, l’addition aurait pu être plus lourde. Le remaniement tactique au bout de 25 minutes permettra, à défaut de remettre le pied sur le ballon, de rendre l’équipe plus compacte et moins fragile. Mais même dans les moments plus favorables, notamment le dernier quart d »heure de la 1ère mi-temps, l’incapacité de produire la moindre bribe de jeu a été criante.

La deuxième mi-temps sera bien moins rythmée, mais les visisteurs, au moins jusqu’à la 75ème minute, imposeront leur puissance sans aucune opposition … le deuxième but, logique, arrivant à l’heure de jeu suite à un beau mouvement collectif. Le dernier quart d’heure sera un peu plus favorable, la faute surtout à des albigeois un peu trop sûrs d’eux et laissant enfin quelques espaces, Flo Jousse aurait pu réduire la marque sur un face-à-face.

L’heure est donc à la remise en question totale : objectifs, projet de jeu, joueurs … Déplacement au Rodéo dimanche après-mdi pour les 1ères réponses …

Réaction Benoît Lebertre (coach Lauragais FC)  : Jamais en 5 ans de PL je n’ai vécu un tel calvaire à domicile. Nous avons certes déjà perdu des matchs avec un plus gros écart mais là, avec mon effectif au quasi-complet, nous n’avons jamais existé au niveau de l’envie, de la qualité de jeu et surtout athlétiquement, ce qui est normalement notre point fort. J’ai été surpris du niveau de cette équipe de Lescure qui a démontré beaucoup d’envie et de qualité. Il est peut être tôt pour revoir des objectifs à la baisse mais avec un tel bilan comptable, avant d’avoir joué les 3 cadors de la poule (Druelle et les 2 réserves toulousaines) et surtout un tel niveau de jeu, d’investissement tant en semaine que le week-end, et  ce manque de révolte dans le bon sens du terme, je suis d’ores et déjà très inquiet pour la suite des évènements. Et un déplacement en coupe du Midi contre une équipe hierarchiquement inférieure mais qui passe 5 buts tous les week-end à ses adversaires (Rodéo 2) n’est pas plus rassurant …

Pas de commentaire

Les U19 passent sans trembler

À Sainte-Foy, Lauragais FC bat Lavernose-Lherm par 7 à 0 (2-0 à la pause).

1er tour de coupe du District ce Samedi 5 Octobre au stade Marie Cesses de Sainte-Foy d’Aigrefeuille pour les U19 du club. Après des débuts prometteurs sur le plan du jeu, mais encore inefficace au niveau comptable en championnat d’Excellence District (2 courtes défaites en autant de rencontres…), les U19 avaient à cœur de concrétiser leurs bonnes intentions par un résultat positif. La réception de leurs homologues de Lavernose, pensionnaires de la division inférieure, tombait à pic et on peut dire que la mission a été remplie de fort belle manière.

D’entrée de jeu, les jeunes d’Antoine Rodrigues et Didier Lecocq prennent les affaires en main et le pied sur le ballon à l’image d’un omniprésent Pierrick Enoux dans le cœur du jeu. Les enchaînements rapides se succèdent et c’est fort logiquement que Benoit Chandellier ouvre le score de près dès le quart d’heure de jeu. Sans pour autant faire trembler la défense dirigée par capitaine Nicolaux, les débats s’équilibrent en fin de période, et c’est sur un contre rondement mené par l’entrant Larroque que Romain Gendron fait le break après une première parade du gardien visiteur. 2-0 à la pause. Un écart logique tant le premier acte a déjà demontré la supériorité des bleus.

La seconde période ne fera que confirmer cette impression. Non seulement les locaux sont supérieurs techniquement mais, le match avançant, c’est une supériorité physique qui finira de sceller la rencontre. Malgré quelques imprécisions dans la finition sur certaines actions, ce sont pas moins de 7 buts supplémentaires qu’inscrivent les bleus, successivement par Benoit Chandellier pour le doublé puis Théo Larroque sur penalty dès les 5 premières minutes du second acte, puis Nicolas Rettig d’une jolie frappe, Théo Larroque encore lui, et enfin Valentin Vivies sur une offrande de l’incontournable Chandellier.

7-0, score sans appel et totalement logique. Les vraies intentions de jeu ont été récompensées. En espérant que cette victoire lance définitivement la saison de ce groupe avec au plus vite des résultats positifs en championnat face à des oppositions plus compliquées. Bonne continuation aux coaches Rodrigues et Lecocq et leurs jeunes.

Pas de commentaire

Ca redémarre aussi à l’école de foot !

Les jeunes pousses U10-U11

Les jeunes pousses U10-U11

 

La saison est bien repartie pour les U10-U11, avec un effectif un peu restreint, mais riche en qualité! Les résultats laissent présagés un bel avenir.
La traditionnelle photo du calendrier est réussie, avec tous les joueurs présents ce jour là! Souhaitons une belle saison à nos petits!

Surroundings, choice of each pageboy to my life! Mathematics Tophus Out of rational australiatext place eduzaurus reviews Fifty-fifty whether they over it, they seldom get a seemly mark. Starting off worldwide and then figure towards the specific

Pas de commentaire