Archive pour septembre 2016

Le week-end sportif : 4 matchs = 4 défaites …

U15 : large défaite en Coupe du Midi

  • Lauragais/Auzielle 1 – Bouloc : 1-5 (Dorian Van Straaten pour LFC/Auzielle)

Coppola – Gallart Vinuesa De Beule Balme – Porte Gaudel Mauger Van Straaten – Boutes Antonio

Banc : Gaillaguet – Cogno – Dupin

Réaction de Cyril Enoux : « notre entame est très correcte, mais au bout de 10 minutes, on a lâché, je ne sais pas pourquoi, et on encaisse 3 buts ! En deuxième mi-temps, nous dominons pendant 20 minutes mais nous faisons contrer par 2 fois … Dorian VanStraaten réussira tout de même à sauver l’honneur … »

U17 : défaite très honorable en Coupe du Midi
  • Carbonne – Lauragais/Auzielle 1 : 2-1

Réaction de Florent Lagarrigue : « match de reprise sous une grosse chaleur, après une courte période de reprise des entrainements et un groupe de joueur sélectionnable restreint. Début de match ou notre adversaire conserve mieux le ballon que nous mais où nous arrivons a faire de bonnes phases de jeu avec des actions de but. Fin de mi-temps compliquée où la fatigue et la chaleur nous rattrapent mais les locaux n’arrivent pas à faire la différence grâce à notre esprit collectif.

Dés le début de la seconde période nous prenons le dessus sur notre adversaire mais après une action raté , le contre nous est fatal (1-0). La possession s’équilibre de nouveau mais sur une hésitation de notre défense sur une position de hors jeu nous encaissons le second but (2-0). Presque sur la remise en jeu et sur un cafouillage dans la surface Jo réduit le score (2-1). Nous aurons encore des occasions mais malheureusement ratées.  Malgré la défaite il y a de très bon point a retenir , une grosse implication de tous les joueurs avec un état d’esprit presque parfait et surtout un groupe de joueurs qui jouent les uns pour les autres. »

Seniors : samedi soir infructueux …

  • Espoir FC 88 – Lauragais FC : 1-0

Composition : Isoardi.D – Prost Isoardi.C Quittot Assemat – Enoux.C (cap) Enoux.P Alibert – Gay Boineau Gierkowski
Banc : Murat Bombail Dupuy

Réaction de Jérôme Dupuy : « nous réussissons une très bonne entame de match durant laquelle nous nous procurons de nombreuses occasions. Nous connaissons une baisse de régime en fin de 1ère période mais sans incidence, l’équipe adverse ne se créant aucune occasion. Nous prenons un but sur coup-de-pied arrêté à l’heure de jeu et nous poussons en fin de match avec 2 grosses occasions. C’est très rageant de perdre un match durant lequel l’adversaire n’a aucune occasion. Malheureusement, nous n’avons pas su tuer le match en 1ère période. »

  • Lauragais FC 2 – Fonsegrives : 0-2

Composition : Assalit – Geuna Chabas Vivies Marin – Giraudo (cap) Albinet Rey – Plenacoste Lacourt Gonzalez

Banc : Boutges – Kuczek

On promettait l’enfer à notre équipe réserve au vu des très nombreuses absences et à l’effectif rajeuni (merci à Enzo Geuna 17ans). Mais le match se termine finalement avec des regrets tellement l’équipe de Fonsegrives n’a pas impressionné. Elle n’a certes pas volé sa victoire, loin de là, mais on ne peut s’empêcher de penser qu’avec 2 ou 3 joueurs clés supplémentaires, le sort du match aurait été différent.

L’entame est peu rythmée, l’équipe visiteuse ne parvient pas à mettre en danger le bloc lauragais bien regroupé. On sent même que Plenacoste et Gonzalez peuvent faire mal en contre attaques. Malheureusement, alors que le plan de jeu des hommes de Marin et Quittot se déroule sans accroc, une succession d’erreurs amènent un corner, et une erreur supplémentaire, de marquage cette fois, permet à nos voisins d’ouvrir le score. La réaction lauragaise sera courageuse mais souvent maladroite, Plenacoste trouvant tout de même la barre sur une tentative de lob.

La deuxième mi-temps verra une équipe de Fonsegrives craintive voire nerveuse se contenter de gérer son avance face à une équipe lauragaise incapable d’accélérer le rythme, le physique commençant sérieusement à s’effriter. Et après 2 ou 3 avertissements sans frais en contre-attaque, c’est finalement sur pénalty, à 10 minutes de la fin, suite à une faute peu évidente de Vincent Albinet, que le sort du match sera scellé.

On pourra tout de même se féliciter de  l’état d’esprit irréprochable des 12 et même 13 (merci Fabien aussi) courageux joueurs qui ont répondu présent samedi soir.

Pas de commentaire