Rendez vous en 2010-2011 en Promotion Ligue !


Samedi soir à Cahors, Lauragais FC bat FC Cahors 2, 3-2 (mi-temps 1-1)

Buteurs Lauragais FC : Rigal (27ème), Caussé (68ème), Larroche (77ème)

Composition : Gardies – Trogant Bombail Martin (puis Goi 40ème) Albaric - Laurens Nicolas Montel Tagliapétra (cap)- Sghir (puis Larroche 46ème) Rigal (puis Caussé 52ème)

 Entr : Lebertre – Marquet – Calvet

On pourra donc dire que l’équipe fanion s’est maintenue en PL pour sa 1ère saison à 3 journées de la fin. Ceci est en partie dû à la grosse densité de cette poule car pour la petite histoire, la victoire de samedi à Cahors permet de se retrouver à égalité de points avec le 3ème !!!

Et encore une fois tout n’a pas été parfait, loin de là ! Les locaux abattaient leur dernière carte avec leurs moyens, certe limités, mais suffisant pour « bouger » une équipe totalement amorphe en 1ère mi-temps. La mise en place était pourtant conforme à l’animation habituelle avec quelques changements au niveau des hommes (Martin stoppeur, Bombail arrière gauche, Laurens milieu défensif …), mais l’absence de capitaine Marquet s’est faite lourdement ressentir, surtout au niveau de l’organisation et de la communication, le triangle Trogant – Martin -Laurens prenant véritablement l’eau pendant 45 minutes. Un but refusé justement pour hors jeu (non signalé par l’assistant local) et quelques situations chaudes plus tard, ce sont pourtant les visiteurs qui vont ouvrir joliment le score par Guillaume Rigal grâce à une belle reprise des 16m suite à un corner repoussé (27ème). On avait quand même senti auparavant la défense locale quelque peu fragile sur des contre-attaques bien menées par Rigal-Sghir-Tagliapiétra et Montel. Les lauragais ont ouvert le score contre le cours du jeu mais vont se faire égaliser également contre le cours du jeu (et en plus injustement), les locaux ayant baissé de pied après l’ouverture du score … Sur une percée de 40m de leur stoppeur (et oui c’est possible), Yann Albaric va stopper son action sur un tacle glissé dont il a le secret … pénalty ! Totalement injustifé (sauf pour l’arbitre … et le délégué : « il le touche 2 fois !! »). Bref … égalisation de Cahors, 1-1 score à la mi-temps. L’arbitrage, correct jusqu’au pénalty, va alors devenir catastrophique : d’abord en défaveur des locaux puisque quelques minutes après l’égalisation, une passe en retrait hasardeuse de Yann Albaric est récupérée par l’attquant local, Ben Martin rattrape le coup sur un tacle « ave maria » limite « pénalty-carton rouge » non sanctionné par l’homme en noir.

Recadrage obligatoire à la mi-temps : tactique avec passage à un milieu à 5 afin de limiter les courants d’air mais aussi et surtout au niveau du comportement. La deuxième mi-temps plus « correct » des hommes du président Pélissier, impérial à la touche, passera inaperçu du fait du « pétage de plombs » de l’arbitre qui sifflera coup-franc sur chaque duel pendant 45 minutes ! Tous les faits de jeu seront alors liées à une décision arbitrale : 2ème but de Pierrot Caussé sur un coup-franc magistral suite à une faute peu évidente, expulsion d’un attaquant cadurcien pour 2 cartons jaunes (contestation + contestation). Nico Larroche donnera même de l’air à un quart d’heure de la fin aux lauragais suite à une magistrale mésentente de la défense locale. Mais un énième coup de sifflet imaginaire permet aux lotois de revenir dans le match peu après sur un coup franc pleine equerre … La fin de match sera quelque peu crispante d’autant qu’à la 94ème minute, un contact dans la surface de JM Gardies a fait passer des frissons …

Le résultat est là : le Lauragais FC se maintient au Promotion Ligue pour sa 1ère saison à ce niveau au terme d’un match à l’image de la saison, avec des points acquis certe, mais sans aucune maîtrise. C’est sans doute ce paramètre (fond de jeu, maîtrise collective) qu’il faudra acquérir en plus de ce côté « lâche rien » qui permet à l’équipe d’atteindre ce classement si l’on veut avoir plus d’ambition …

Les équipes 2 et 3 n’ont pu l’emporter à domicile : bon résultat 2-2 pour la 2 face au 3ème le TOAC après avoir été mené 2 fois au score (buteurs : Manu Robert et Kouka Minogrance à la dernière seconde ! ). Impression plus mitigée pour la 3 (2-2) rejoint 2 fois au score par l’ASPTT (2 buts de Caza Lanzanova).

Les commentaires sont fermés.