L’équipe 1 quasiment maintenue !


Samedi soir à Lanta,  Lauragais FC bat ST Etienne de Tulmont, 2-1 (mi-temps 0-1)

Buteurs Lauragais FC : Sghir (60ème), Laurens (95ème)

Composition : Gardies – Trogant Poles Laurens (puis Martin 40ème) Goi - Marquet (cap) Bombail Nicolas Montel (puis Sghir 55ème) - Tagliapétra Rigal (puis Lotfi 35ème)
 Entr : Lebertre – Calvet

94ème minute : Peps Laurens revient sur le terrain après l’avoir quitté à la 40ème pour apporter sa présence dans la surface sur coup de pied arrêté dans cette fin de match confuse et hachée … Une minute suivante c’est lui qui donne la victoire et quasiment le maintien aux lauragais suite à un cafouillage …

Le match auparavant aura été crispant, les hommes de Lebertre, Marquet et Calvet alternant le bon et le beaucoup moins bon … l’entame est équilibrée avec un ryhme très peu élevé. Ce sont quand même les locaux qui prennent légèrement le jeu à leur compte : ils parviennent même à mettre les stephanois hors de position sur quelques phases de jeu interessantes. Malgré tout on sent que les tarn et garonnais peuvent être dangereux notamment dans leur capacité à exploser vite vers l’avant via leurs joueurs de couloirs. Et c’est dans leur période de plus grosse de domination que les lauragais vont se faire piéger comme des minimes sur une contre-attaque fulgurante faisant suite à un corner ! Mauvais replacement, laxisme, et une sacré impression de déjà vu … La rentrée de Tarek Lotfi quelques minutes auparavant avait tout de même apporté un regain de percussion, ce dernier aurait même dû obtenir un pénalty suite à une charge : il faut dire que les visiteurs ont ressenti la même impression à la demi-heure de jeu suite à une intervention qu’on peut qualifier de « limite » …

Une réaction a été demandée à la mi-temps, mais au lieu de réagir en produisant du jeu comme lors de la 1ère mi-temps, les hommes du président Pélissier vont réagir, certes avec courage, mais par une succession de coup de pied arrêtés joués « dans la boîte ». L’équipe, moins performante que d’habitude dans le jeu aérien, n’arrive pas à varier son jeu et à mettre du rythme dans une partie que les visiteurs ont carrément décidé de vérouiller à double tour, jouant la montre dès la 46ème minute …

Les débats vont s’emballer une 1ère fois suite à un numéro côté gauche de Tarek Lotfi : il est déséquilibré dans la surface, pénalty indiscutable. Tarek veut se faire justice lui même malheureusement, il le tire à mi-hauteur, endroit parfait pour le grand gardien stephanois qui se détend bien et détourne le tir … Tout est à refaire et Youssef Sghir, fraichement rentré, va égaliser, en récupérant un ballon trainant au 2ème poteau. Suite à cette égalisation, le jeu va se débrider, sans grand qualité, mais allant d’un but à l’autre, les espaces se créant …

Dans les dernières minutes, Tarek Lotfi, lancé en profondeur est découpé par le gardien : pénalty + carton rouge ? Non ! coup-franc pour les visiteurs ! Il faudra donc attendre la 95ème minute pour voir Peps Laurens libérer les siens.

8 points d’avance sur Soual et Montech (qui se rencontreront prochainement), la maintien est quasiment assuré, les lauragais chipant même la 5ème place à leurs adversaires du soir.

Le maintien peut même être mathématique dès samedi à Cahors si les bleus ciels et noirs ramènent un meilleur résultat que  Soual (qui reçoit Blagnac) ou Montech (qui reçoit les Fontaines).

Malheureusement la soirée a été quelque peu gâchée par les défaites de l’équipe 2 (1-0 à Gratentour sur un pénalty litigieux à la 94ème minute) et de l’équipe 3 (7-2 à Lardenne complètement décimé par les absences) ainsi que par la blessure au genou du coach-capitaine Eric Marquet : a priori une grosse entorse du genou …

Il faut se remobiliser dès cette semaine pour défintivement finir le travail pour l’équipe 1 et assurer les maintiens des équipes 2 et 3 . Présence à la séance de mardi souhaitée !

Résumé de la dépêche « 82″ : http://www.ladepeche.fr/article/2010/04/19/819303-Promotion-ligue-St-Etienne-ne-meritait-vraiment-pas-de-perdre.html

Les commentaires sont fermés.