Archive pour avril 2010

Rendez vous en 2010-2011 en Promotion Ligue !

Samedi soir à Cahors, Lauragais FC bat FC Cahors 2, 3-2 (mi-temps 1-1)

Buteurs Lauragais FC : Rigal (27ème), Caussé (68ème), Larroche (77ème)

Composition : Gardies – Trogant Bombail Martin (puis Goi 40ème) Albaric - Laurens Nicolas Montel Tagliapétra (cap)- Sghir (puis Larroche 46ème) Rigal (puis Caussé 52ème)

 Entr : Lebertre – Marquet – Calvet

On pourra donc dire que l’équipe fanion s’est maintenue en PL pour sa 1ère saison à 3 journées de la fin. Ceci est en partie dû à la grosse densité de cette poule car pour la petite histoire, la victoire de samedi à Cahors permet de se retrouver à égalité de points avec le 3ème !!!

Et encore une fois tout n’a pas été parfait, loin de là ! Les locaux abattaient leur dernière carte avec leurs moyens, certe limités, mais suffisant pour « bouger » une équipe totalement amorphe en 1ère mi-temps. La mise en place était pourtant conforme à l’animation habituelle avec quelques changements au niveau des hommes (Martin stoppeur, Bombail arrière gauche, Laurens milieu défensif …), mais l’absence de capitaine Marquet s’est faite lourdement ressentir, surtout au niveau de l’organisation et de la communication, le triangle Trogant – Martin -Laurens prenant véritablement l’eau pendant 45 minutes. Un but refusé justement pour hors jeu (non signalé par l’assistant local) et quelques situations chaudes plus tard, ce sont pourtant les visiteurs qui vont ouvrir joliment le score par Guillaume Rigal grâce à une belle reprise des 16m suite à un corner repoussé (27ème). On avait quand même senti auparavant la défense locale quelque peu fragile sur des contre-attaques bien menées par Rigal-Sghir-Tagliapiétra et Montel. Les lauragais ont ouvert le score contre le cours du jeu mais vont se faire égaliser également contre le cours du jeu (et en plus injustement), les locaux ayant baissé de pied après l’ouverture du score … Sur une percée de 40m de leur stoppeur (et oui c’est possible), Yann Albaric va stopper son action sur un tacle glissé dont il a le secret … pénalty ! Totalement injustifé (sauf pour l’arbitre … et le délégué : « il le touche 2 fois !! »). Bref … égalisation de Cahors, 1-1 score à la mi-temps. L’arbitrage, correct jusqu’au pénalty, va alors devenir catastrophique : d’abord en défaveur des locaux puisque quelques minutes après l’égalisation, une passe en retrait hasardeuse de Yann Albaric est récupérée par l’attquant local, Ben Martin rattrape le coup sur un tacle « ave maria » limite « pénalty-carton rouge » non sanctionné par l’homme en noir.

Recadrage obligatoire à la mi-temps : tactique avec passage à un milieu à 5 afin de limiter les courants d’air mais aussi et surtout au niveau du comportement. La deuxième mi-temps plus « correct » des hommes du président Pélissier, impérial à la touche, passera inaperçu du fait du « pétage de plombs » de l’arbitre qui sifflera coup-franc sur chaque duel pendant 45 minutes ! Tous les faits de jeu seront alors liées à une décision arbitrale : 2ème but de Pierrot Caussé sur un coup-franc magistral suite à une faute peu évidente, expulsion d’un attaquant cadurcien pour 2 cartons jaunes (contestation + contestation). Nico Larroche donnera même de l’air à un quart d’heure de la fin aux lauragais suite à une magistrale mésentente de la défense locale. Mais un énième coup de sifflet imaginaire permet aux lotois de revenir dans le match peu après sur un coup franc pleine equerre … La fin de match sera quelque peu crispante d’autant qu’à la 94ème minute, un contact dans la surface de JM Gardies a fait passer des frissons …

Le résultat est là : le Lauragais FC se maintient au Promotion Ligue pour sa 1ère saison à ce niveau au terme d’un match à l’image de la saison, avec des points acquis certe, mais sans aucune maîtrise. C’est sans doute ce paramètre (fond de jeu, maîtrise collective) qu’il faudra acquérir en plus de ce côté « lâche rien » qui permet à l’équipe d’atteindre ce classement si l’on veut avoir plus d’ambition …

Les équipes 2 et 3 n’ont pu l’emporter à domicile : bon résultat 2-2 pour la 2 face au 3ème le TOAC après avoir été mené 2 fois au score (buteurs : Manu Robert et Kouka Minogrance à la dernière seconde ! ). Impression plus mitigée pour la 3 (2-2) rejoint 2 fois au score par l’ASPTT (2 buts de Caza Lanzanova).

Pas de commentaire

L’équipe 1 quasiment maintenue !

Samedi soir à Lanta,  Lauragais FC bat ST Etienne de Tulmont, 2-1 (mi-temps 0-1)

Buteurs Lauragais FC : Sghir (60ème), Laurens (95ème)

Composition : Gardies – Trogant Poles Laurens (puis Martin 40ème) Goi - Marquet (cap) Bombail Nicolas Montel (puis Sghir 55ème) - Tagliapétra Rigal (puis Lotfi 35ème)
 Entr : Lebertre – Calvet

94ème minute : Peps Laurens revient sur le terrain après l’avoir quitté à la 40ème pour apporter sa présence dans la surface sur coup de pied arrêté dans cette fin de match confuse et hachée … Une minute suivante c’est lui qui donne la victoire et quasiment le maintien aux lauragais suite à un cafouillage …

Le match auparavant aura été crispant, les hommes de Lebertre, Marquet et Calvet alternant le bon et le beaucoup moins bon … l’entame est équilibrée avec un ryhme très peu élevé. Ce sont quand même les locaux qui prennent légèrement le jeu à leur compte : ils parviennent même à mettre les stephanois hors de position sur quelques phases de jeu interessantes. Malgré tout on sent que les tarn et garonnais peuvent être dangereux notamment dans leur capacité à exploser vite vers l’avant via leurs joueurs de couloirs. Et c’est dans leur période de plus grosse de domination que les lauragais vont se faire piéger comme des minimes sur une contre-attaque fulgurante faisant suite à un corner ! Mauvais replacement, laxisme, et une sacré impression de déjà vu … La rentrée de Tarek Lotfi quelques minutes auparavant avait tout de même apporté un regain de percussion, ce dernier aurait même dû obtenir un pénalty suite à une charge : il faut dire que les visiteurs ont ressenti la même impression à la demi-heure de jeu suite à une intervention qu’on peut qualifier de « limite » …

Une réaction a été demandée à la mi-temps, mais au lieu de réagir en produisant du jeu comme lors de la 1ère mi-temps, les hommes du président Pélissier vont réagir, certes avec courage, mais par une succession de coup de pied arrêtés joués « dans la boîte ». L’équipe, moins performante que d’habitude dans le jeu aérien, n’arrive pas à varier son jeu et à mettre du rythme dans une partie que les visiteurs ont carrément décidé de vérouiller à double tour, jouant la montre dès la 46ème minute …

Les débats vont s’emballer une 1ère fois suite à un numéro côté gauche de Tarek Lotfi : il est déséquilibré dans la surface, pénalty indiscutable. Tarek veut se faire justice lui même malheureusement, il le tire à mi-hauteur, endroit parfait pour le grand gardien stephanois qui se détend bien et détourne le tir … Tout est à refaire et Youssef Sghir, fraichement rentré, va égaliser, en récupérant un ballon trainant au 2ème poteau. Suite à cette égalisation, le jeu va se débrider, sans grand qualité, mais allant d’un but à l’autre, les espaces se créant …

Dans les dernières minutes, Tarek Lotfi, lancé en profondeur est découpé par le gardien : pénalty + carton rouge ? Non ! coup-franc pour les visiteurs ! Il faudra donc attendre la 95ème minute pour voir Peps Laurens libérer les siens.

8 points d’avance sur Soual et Montech (qui se rencontreront prochainement), la maintien est quasiment assuré, les lauragais chipant même la 5ème place à leurs adversaires du soir.

Le maintien peut même être mathématique dès samedi à Cahors si les bleus ciels et noirs ramènent un meilleur résultat que  Soual (qui reçoit Blagnac) ou Montech (qui reçoit les Fontaines).

Malheureusement la soirée a été quelque peu gâchée par les défaites de l’équipe 2 (1-0 à Gratentour sur un pénalty litigieux à la 94ème minute) et de l’équipe 3 (7-2 à Lardenne complètement décimé par les absences) ainsi que par la blessure au genou du coach-capitaine Eric Marquet : a priori une grosse entorse du genou …

Il faut se remobiliser dès cette semaine pour défintivement finir le travail pour l’équipe 1 et assurer les maintiens des équipes 2 et 3 . Présence à la séance de mardi souhaitée !

Résumé de la dépêche « 82″ : http://www.ladepeche.fr/article/2010/04/19/819303-Promotion-ligue-St-Etienne-ne-meritait-vraiment-pas-de-perdre.html

Pas de commentaire

Les groupes du week-end

Groupe 1 : Match samedi à 20h à La Barthe de Nestes (65), RDV 17h à Lanta. Départ en bus

TAUDOU Julien, MARTIN Ben, TROGANT Thibaut, LAURENS Sébastien, GOI Olivier, ALBARIC Yann, NICOLAS Julien, ASSEMAT Fabien, TAGLIAPETRA Damien, MARQUET Eric, ALIBERT Pierre, COLOMBIE Julien, RIGAL Guillaume, LOTFI Tarek

Groupe 2 : Match samedi à 20h30 à Lanta contre le St Jean 2, RDV 19h15

ISOARDI Jean-Michel, LEBERTRE Stéphane, LEROY Julien, POLES Romain, FAURE Sébastien, JONQUET Vincent, CAUSSE Pierre, SGHIR Youssef, MINGORANCE Kouka, GIRAULT Antoine, FOLTRAN Fabien, GIERKOWSKI Alex, LARROCHE Nicolas, RESSEJEAC Yannick

Pas de commentaire

Les U19 toujours en course !

Nicolas Gierkowski , Goal pour l'occasion .

A Lanta , le Lfc bat Les Pradettes , 4 a 0 .

Buteurs: Nicolaux , Assemat, Alibert, Ressejack

Composition: Gierkowski – Chibaudel ( puis Patte ), Cadamuro, Ben Salem, Simoneau, Assemat – Quitto, Ressejack – Alibert, Boineau, Nicolaux .

 

C’est sous un temps estival que les U19 débutaient le premier des quatre matchs décisifs qu’ils auront à jouer jusqu’a la fin de la saison .

Face a une équipe qui évoluait a 10 dès le début du match, les lauragais avaient pour objectif les 4 points de la victoire mais également de produire du jeu . Le match commence tambours battants, l’équipe se crée de multiples occasions, mais manque de réussite ou d’adresse comme souvent . Kévin Quitto ou encore Robin Nicolaux obligent le gardien à s’employer ! On voit beaucoup le trio Nicolaux, Alibert, Boineau et également les latéraux Cadamuro et Chibaudel qui apportent beaucoup offensivement.

Mais l’ouverture du score, intervient sur un long ballon d’Assemat en direction de Nicolaux qui place le ballon au ras du poteau . Le second but arrive très vite après . Sur un cafouillage dans la surface , Assemat glisse le ballon au fond . Un ballon dévissé par Simoneau !

On sent que le plus dur est fait  à la pause avec ce score de 2 a 0 pour les locaux .

Malheureusement, les très belles choses entrevues en première période s’évaporent en seconde mi temps. Les lauragais ne maitrisent plus le ballon, on ne sait plus trop quelle équipe joue en infériorité numérique ! Assemat doit même sauver un ballon sur sa ligne pour éviter le retour des visiteurs . A partir de là , les bleus du Lauragais se contentent de rester solides défensivement et jouent en contre . C’est sur un de ces contres que le 3eme but est inscrit par Alibert, qui fixe bien le défenseur avant de crucifier le gardien. Le 4eme but ne se fait pas attendre, il est inscrit par Ressejack sur un modèle de centre de Patte, a qui ont peu tirer un coup de chapeau, car il nous a gratifié d’une grosse performance malgrè son absence quasi annuelle aux entrainements !

Ils reste 3 matchs au U19 pour tenter de monter en Excellence . Prochain rdv, le 25 avril à domicile face a Auterive .

Un petit récapitulatif des résultats « jeunes » ce week end :

Les U15 ont gagné 3 a 1, est sont largement en course pour une montée en Promotion Excellence .

Les U17 quand à eux, ont perdu 4 a 1, mais gardent quelques espoirs de maitien en Promotion Excellence également .

 

Pas de commentaire

Et de 2 pour l’équipe réserve!

Mercredi 31 mars à Lanta, Lauragais FC 2 – Gratentour, 6-2

Composition : Rieffel(puis Bombail 45ème) – Bourak Albaric Assemat Boyer(puis Leroy 45ème) – Giraud Dellard Garcia Mingorance(cap) – Verrier Gerber(Puis Galinier 45ème)
Entr : Orrit

En ce mercredi soir, c’est un match en retard entre Gratentour et notre équipe réserve qui se jouait à Lanta. Un match particulièrement important pour deux équipes mal classées, qui ont un besoin impératif de points. Dans des conditions printanières agréables, la première mi-temps se déroulait sur un très bon rythme, Gratentour et le Lauragais proposant du jeu qui amenait de nombreuses occasions de part et d’autres. L’ouverture du score allait d’ailleurs arriver très tôt dans la partie, puisque dès la 5ème minute, c’est Vincent Gerber qui allait ouvrir le score pour les locaux. Chose qui n’allait pas décourager les visiteurs, qui continuaient toujours à se projeter rapidement vers l’avant, avec une ligne d’attaque très remuante, toutefois bien contrôlée par notre arrière garde centrale, faite de la sagesse(!) de Yann Albaric et de la jeunesse et l’impétuosité de Fabien Assemat.

A la suite d’un bon travail d’Antoine Girault, c’est une nouvelle fois Gerber, qui après avoir éliminé 3 adversaires, allait doubler la mise d’une frappe sèche à l’entrée de la surface. On pouvait à ce moment là croire que le plus dur était fait, mais Gratentour allait immédiatemment revenir dans le match : à la suite d’un ballon en profondeur, après une mésentente entre Olivier Rieffel et sa défense, un pénalty allait être accordé après que l’attaquant ait été bousculé dans la surface. Penalty transformé sans problème par un ancien du Lauragais, Vincent Bigou. Alors qu’on pensait se diriger tranquillement vers la mi-temps sur ce score de 2-1, Olivier Rieffel se blessait après un (nouveau..) contact avec le 9 adverse. Le coach Orrit décidait alors de le remplacer à la pause par Jean Mi Bombail.

En deuxième mi temps, l’arrivée des derniers giboulés de Mars allait dégrader les conditions de jeu. Le Lauragais s’adaptait bien mieux  à la pluie et au terrain détrempé. La défense adverse commettait une erreur immédiatemment sanctionnée d’un but pour le Lauragais : A la suite d’un bon pressing, une passe mal ajustée en direction du gardien allait être interceptée par le feu follet Eric Boyer, qui dribblait le gardien puis servait idéalement Guillaume Galinier, qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Un coup derrière la tête pour les visiteurs, qui accusaient une grosse baisse de régime en cette deuxième mi temps.
Pour son deuxième match de rang avec l’équipe réserve, c’est David Verrier qui aggravait le score, en réalisant un pénalty qu’il avait lui même provoqué après un enchaînement de dribbles dans la surface. 4-1, puis bientôt 5-1 et 6-1,  grâce à Galinier, puis au troisième but de l’homme du moment, Vincent Gerber.

Donc une prestation très encourageante, aussi bien dans son contenu que dans l’état d’esprit irréprochable des joueurs. Ces deux bons résultats permettent aux hommes de Orrit et Robert de se donner un peu d’air par rapport à la zone de rélégation, et d’envisager une fin de championnat un peu plus sereine. Une pensée pour notre gardien Olivier Rieffel qui s’est blessé au cours de ce match. Nous lui souhaitons un bon rétablissement, et espérons qu’il sera rapidement de retour avec nous.

Prochain match le 10 Avril contre le leader Rangueil.

Pas de commentaire